Tunisie: Les causes des incidents survenus vendredi soir à Ezzahra

Selon les sources de TunisieNumérique, des agents de l’ordre ont arrêté, vendredi 11 mai 2012,  un salafiste dans la ville de Sfax, il s’agirait d’un agent appartenant à la garde nationale, âgé d’une trentaine d’années. Il projetait se rendre en Syrie pour s’y initier au Jihad.

L’agent suspecté de terrorisme aurait été en contact quasi-permanent avec un autre salafiste de la ville de Mégrine, dans la banlieue sud de Tunis.

Ce dernier a été arrêté à son tour et il aurait été conduit à la Caserne de l’Aouina. Le soir, des dizaines de salafistes ont tenté de le libérer.

Pensant qu’il était toujours au poste de police de Mégrine, ils ont attaqué les agents de l’ordre qui ont fait appel à des renforts.

Pourchassés par les forces de l’ordre, quelques salafistes ont trouvé refuge dans la mosquée de Mégrine. Les autres se sont dirigés vers Ezzahra, où des confrontations ont éclaté, entre les forces de l’ordre et des groupes de salafistes dans la région. Un important dispositif sécuritaire a été déployé dans la région pour repousser les assaillants et procéder à quelques interpellations.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut