Economie

Tunisie- Les conséquences du maintient de la Tunisie sur la liste noire selon Fitch Raitings

L’agence de notation Fitch Ratings a estimé que le maintien de la Tunisie sur la liste noire des pays propices au blanchiment d’argent et au financement du terrorisme, établie par la Commission européenne, accentue davantage les défis que rencontre le secteur bancaire du pays.

Dans un communiqué rendu public ce mardi, 19 février 2019, l’agence de notation a indiqué que « les banques européennes souhaitant continuer à établir des correspondances et d’autres relations bancaires en Tunisie devraient, désormais, procéder à des contrôles accrus de toutes les opérations financières impliquant des établissements financiers tunisiens et leurs clients. En conséquence, certaines banques de l’UE peuvent choisir de réduire les risques en coupant plutôt leurs liens avec les institutions financières tunisiennes ».

« Il s’agit là d’un constat pessimiste, même si les banques tunisiennes ne dépendent pas beaucoup des banques internationales pour se financer, mais  l’annonce de la Commission européenne pourrait encore assécher les rares sources de financement en euros dans un pays où le secteur bancaire est déjà confronté à de fortes contraintes de liquidité, principalement en dinar mais également en devises », selon le même communiqué.

L’agence de notation a ajouté que « toute réduction des avoirs en devises pour les banques, déclenchée par l’action de la Commission européenne, fermerait ainsi un mécanisme leur permettant d’accéder à des liquidités en dinars indispensables ».

Pour conclure l’agence a fait remarquer que « L’inscription de la Tunisie sur la liste mise à jour de la Commission européenne n’est pas surprenante, étant donné qu’en décembre 2018, le Groupe d’action financière (sur le blanchiment d’argent) a qualifié le pays de ” non conforme ” aux normes internationales en matière de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme »

Rappelons que la semaine précédente, la Commission Européenne a maintenu la Tunisie sur la liste noire des pays ayant des faiblesses dans le contrôle du blanchiment d’argent et du financement du terrorisme. Cette liste compte 23 pays.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com