Tunisie – Les deux députés pour lesquels le gouvernement a demandé la suspension des conventions avec les établissements public

Le ministère de la Fonction publique et de la lutte contre la corruption a adressé des courriers à certains établissements publics, les appelant à suspendre les conventions qui les lient à deux députés à l’ARP. Et ce pour une question de conflit d’intérêt.

Il s’agirait, selon les sources d’Akherkhabar Online, des députés Ridha Charfeddine, propriétaire d’une usine de médicaments, sous contrat avec le ministère de la Santé et Lotfi Ali, propriétaire d’une société de transport terrestre qui assure l’acheminement du phosphate.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut