Politique

Tunisie: Les institutions publiques sont priées de mettre fin aux contrats de deux députés

Les services du ministre d’État auprès du chef du gouvernement en charge de la Fonction publique et de la lutte contre la corruption ont annoncé mercredi, dans un communiqué sur Facebook, que des correspondances ont été envoyées aux institutions publiques pour mettre fin aux contrats avec deux députés, sans révéler leur identité, afin d’éviter les conflits d’intérêts.

Le communiqué a indiqué qu’en activation du chapitre 20 de la loi relative à la déclaration des revenus et à la lutte contre l’enrichissement illicite, trois correspondances ont été envoyées aux institutions publiques afin de mettre fin au aux contrats avec deux députés à l’Assemblée des Représentants du Peuple en raison de soupçon de conflit d’intérêts dans la mise en œuvre des dispositions de la loi concernant la déclaration des revenus et la lutte contre l’enrichissement illicite.

Une quatrième correspondance a été envoyée à l’Instance de lutte contre la corruption pour mettre en œuvre les procédures requises conformément au chapitre 26 de la loi susmentionnée.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut