Tunisie – Les palmiers du parc du Lac contaminés par les charançons rouges et çà ne semble pas déranger les autorités de tutelle

Le parc situé dans la région du Lac, connu entre autres pour la beauté de ses palmiers et pour l’espace vert qu’il offre, au milieu de la jungle de béton, est malade. Sa maladie s’annonce difficile à guérir. Et pourtant… Pourtant, comme pour chaque maladie, plus on s’y prend tôt en thérapie, plus les chances de guérison sont grandes.

Néanmoins, la maladie qui ronge le parc et plus précisément ses palmiers ne semble pas émouvoir, outre mesure, les autorités de tutelle, ni celles du ministère de l’Agriculture, ni celles de la municipalité territorialement compétente… Et ce n’est pas faute d’en avoir été informées.

De nombreux riverains ont lancé, depuis très longtemps, moult cris de détresse, pour signaler l’infestation des palmiers du parc par le maudit charançon rouge, en train de détruire, lentement mais sûrement, tous les palmiers du pays.

Au départ, l’intervention aurait été assez simple, selon la méthode d’endothérapie, qui consiste à l’injection d’un produit insecticide approprié dans les stipes des palmiers. Mais désormais, devant l’inaction et l’indifférence des autorités, l’affaire devient plus corsée et le traitement plus difficile.

C’est malheureux de voir toute cette incompétence, cette insouciance et ce manque de sentiment de nationalisme chez nos décideurs… C’est, vraiment, malheureux !

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut