Societe

Tunisie: Les prélèvements génétiques des dépouilles en Libye ne sont pas conformes au gênes de Sofiène et Nadhir

Sami Ktari, père de Nadhir Ktari enlevé en Libye en compagnie du journaliste Sofiène Chourabi, a affirmé jeudi, que les échantillons de corps trouvés en Libye n’étaient pas identiques à l’analyse génétique de sa famille.

Sami Ktari a déclaré que les analyses génétiques des échantillons prélevés sur les corps soupçonnés d’appartenir aux journalistes Sofiène Chourabi et Nadhir Ktari, enlevés en Libye, étaient négatifs.

Le père du journaliste a ajouté que ces résultats ne concernent pas les disparus, comme l’a confirmé le juge d’instruction, d’où l’espoir que les deux hommes seraient toujours en vie.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com