Tunisie: Les sujets que débattront les partis politiques dans la conférence du dialogue national

Le dialogue national qui sera lancé le 16 octobre 2012 à l’initiative de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) portera sur les points de divergence entre les formations politiques dans l’objectif de parvenir à un consensus entre les différentes parties et raffermir l’unité nationale.

Le débat portera sur plusieurs questions dont, notamment, le dossier des martyrs et blessés de la révolution, la transparence dans l’emploi et dans le recrutement des chômeurs et l’établissement d’un calendrier pour la rédaction de la constitution.

L’impératif d’un consensus autour de la composition de l’instance supérieure indépendante des élections, figure, également, parmi les questions à débattre.

D’autres points seront examinés au cours de ce dialogue, tels que l’instance supérieure indépendante de l’information, le comité provisoire de la magistrature, la commission d’établissement des faits sur les malversations et la corruption et la commission de confiscation des biens mal-acquis, ainsi que le système de la justice transitionnelle.

Il s’agit aussi de trouver un consensus concernant la désignation aux postes administratifs, l’octroi des fonctions pour les hauts cadres de l’Etat, la consécration de la neutralité de l’administration et de la pérennité du service public, les réformes du système bancaire et financier et l’accélération de la réforme et de la restructuration du système sécuritaire.

L’initiative de l’UGTT met l’accent sur l’attachement à un Etat civil et à un régime républicain démocratique.

Elle souligne, en substance, l’impératif de préserver les droits humains et les libertés individuelles, de respecter l’opinion d’autrui et de garantir la neutralité de l’administration, des mosquées, des entreprises économiques ainsi que des établissements éducatifs et universitaires.

Source: TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut