Societe

Tunisie: Les violations dans les centres de détention continuent en dépit des nouvelles lois

Le président de l’Instance Nationale pour la Prévention de la Torture (INPT), Fethi Jarray a affirmé que les agressions physiques et morales contre les suspects ou les détenus étaient généralement perpétrées au cours des premières 48 heures de leur arrestation ou de leur maintien en détention.

“Malgré les lois de l’Assemblée des représentants du peuple de 2016 limitant la durée de la garde à vue à 48 heures, les violations persistent dans les centres de détention”, a déclaré mercredi Jerray lors de l’organisation du Symposium international sur le Protocole global d’interrogatoire dans les postes de police et de garde.

Il a ajouté que ces centres n’appliquaient pas, la plupart du temps les dispositions de la loi, approuvée en 2016, visant à améliorer les conditions de rétention dans les centres de détention, a-t-il déclaré.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut