Tunisie – L’image du jour : Quand les kamikazes deviennent tolérés dans nos rues

L’image nous vient de Sfax où il est plus qu’usuel de voir, à l’occasion d’un arrêt au feu rouge, un chauffeur de taxi, descendre à la hâte, pour changer la bonbonne de gaz et faire rouler sa voiture, de façon supposée clandestine.

Rien que sur cette image, on pourrait compter le taxi, plus ses trois passagers, plus les quatre personnes dans le taxi à côté, plus, au moins une douzaine de personnes alentours. Çà fait un total de vingt victimes potentielles, en cas d’explosion d’un des composants de ce bric-à-brac.

Le meilleur, c’est que cette situation se passe souvent sous les yeux des agents de la police, qui ne semblent nullement dérangés par de telles manœuvres à grand potentiel meurtrier.

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut