Politique

Tunisie: L’INS victime du laissez-aller au ministère du Développement régional et de la planification

La situation à l’Institut National des Statistiques (INS) empire, de jour en jour depuis le limogeage dans des conditions controversées de son directeur général Slah Saïdi.

En effet, aucun responsable n’a été nommé pour assurer l’intérim et permettre à cette importante institution de continuer à fonctionner normalement et de fournir ses prestations en accompagnant la situation économique et sociale du pays à travers la publication des indicateurs et des statistiques.

Au niveau du ministère du Développement régional et de la planification qui est le département de tutelle de l’INS ,les principaux responsables sont aux abonnés absents.

Le ministre et le directeur du cabinet sont en mission en France depuis une semaine, ont indiqué des sources au sein de ce ministère à TunisieNumerique qui ont ajouté que le Directeur administratif et financier de ce ministère a été admis depuis trois mois à la retraite.

Cette situation de vide est préjudiciable à un secteur capital dans l’élaboration et la mise en œuvre de la politique de développement du pays notamment dans sa nouvelle dimension régionale qui ambitionne d’opérer un changement dans le priorités du développement à travers un rééquilibrage au niveau des régions.

Si pour le ministère, son secrétaire général pourra assurer l’intérim et l’expédition des affaires courantes, tel n’est pas le cas pour l’Institut National des Statistiques  (INS) dont le fonctionnement normal a commencé à être sérieusement perturbé faute de responsable pour en assurer la gestion.

En outre, le ministère avait promis dans le sillage de la révocation du directeur de l’INS, d’organiser une conférence de presse pour expliquer les circonstances de cette révocation. Mais jusqu’à présent l’opinion publique et le personnel de  l’institut sont restés sur leur faim. Pire ils sont laissés dans l’expectative, sans réponse à de multiples questions qui leur taraudent l’esprit.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut