Politique

Tunisie : LTDH pointe du doigt les malfaiteurs, à la Kasbah

L'intervention violente des forces de sécurité contre les protestataires de la Kasbah a été vivement contestée par plusieurs parties en Tunisie, c'est le cas avec les chefs des filiales de la Ligue Tunisienne pour la défense des droits de l'homme, qui ont demandé, à leur tour, dans un communiqué rendu public, hier, l'ouverture d'une enquête sur les dépassements, perpétrés par les forces de sécurité à l'encontre des participants au sit-in à la place du gouvernement, à la Kasbah .

Les 20 signataires du communiqué de presse ont ainsi appelé à l'organisation d'un conseil national de la Ligue Tunisienne pour la défense des droits de l'homme dans les prochains délais pour étudier la situation actuelle en Tunisie.

Il est à souligner que dans un communiqué rendu public récemment, le ministère de l'Intérieur a précisé que les groupes de manifestants ont attaqué les forces de l'ordre au moyen de bâtons, de bouteilles et de morceaux de marbre et de pierre arrachés du parterre de l'esplanade de la Kasbah et du mausolée du martyr Farhat Hached. Les unités ont été contraintes, dans le cadre de la légitime défense, de réagir en utilisant des bombes lacrymogènes, afin de disperser les assaillants qui se sont dirigés vers les souks de la Médina puis vers le centre de la ville.
 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut