Politique

Tunisie: L’UGTT appelle à l’urgence du changement du gouvernement pour éviter la catastrophe au pays

L’UGTT a exprimé  son impatience de voir le pays sortir de la crise, assurant que la seule solution est le changement du gouvernement actuel qui a mené le pays à l’impasse.

Dans un communiqué publié ce jeudi, le bureau exécutif de l’UGTT a demandé à ce que soit nommé un nouveau chef du gouvernement , selon les procédés constitutionnels  en vigueur. Ce qui signifie le retrait de la confiance au gouvernement de Youssef Chahed par le Parlement.

Une demande qui traduit la nouvelle position de la centrale syndicale qui ne croit plus aux pourparlers du Document de Carthage II  suspendu après avoir buté sur un seul point de divergence : le changement de Youssef Chahed.

Dans son communiqué, l’UGTT a exigé que les ministres soient choisis pour leurs compétences afin de pouvoir sortir le pays de la situation catastrophique dans laquelle ils se trouve.

Dressant un tableau sombre de la situation du pays avec les mauvais indicateurs économiques, notamment l’inflation, la chute du dinar, la baisse des investissements étrangers, la dégradation des prestations de santé, la pénurie de médicaments et autres mauvaises infrastructures dans le pays.

La Centrale syndicale a également mis en avant l’échec des négociations sociales et la dégradation du niveau de vie des Tunisiens, accusant les différents gouvernements qui se sont alternés.

Le bureau exécutif de l’UGTT a rappelé qu’il s’est inscrit dans toutes les initiatives visant à réaliser le consensus et a donné l’opportunité au gouvernement de s’acquitter de sa mission, sans que cela n’aboutisse à un  résultat concret.

Dans ce contexte, la centrale syndicale a affirmé ne plus pouvoir attendre davantage que la situation du pays aille vers la catastrophe en raison des blocages politiques, motivés par la défense d’intérêts partisans.

L’UGTT a conclu en affirmant que le devoir national dicte qu’on prenne la décision politique de changer le gouvernement en désignant un nouveau Premier ministre, exhortant les institutions constitutionnelles et les partis politiques, notamment ceux qui sont représentés au Parlement, de s’acquitter de leur devoir envers la patrie.

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com