Tunisie – l’UGTT critique la méthodologie suivie par l’INS pour calculer le taux de pauvreté

L’UGTT, et plus précisément, son département des études et de la documentation, a critiqué dans un communiqué publié ce mercredi 16 septembre la méthodologie suivie par l’Institut National de la Statistique (INS) dans son évaluation du taux de pauvreté dans le pays.

L’UGTT se défend de mettre en doute la compétence, le sérieux et la réelle volonté des cadres de l’INS, mais déclare que les résultats et conclusions dégagés de la dernière enquête sur la consommation, le budget et le niveau de vie des ménages (2010), soulèvent des questions sérieuses sur la fiabilité et la validité de la méthodologie adoptée, essentiellement dans l’évaluation de l’indice des prix à la consommation (IPC).

En effet en appliquant la nouvelle méthodologie de l’INS, il s’avèrerait qu’en 1990, le taux de pauvreté en Tunisie était de 60%.

L’UGTT constate, d’autre part, les limites des enquêtes quinquennales comme outil de suivi du niveau de vie des ménages. La centrale syndicale serait plutôt adepte des enquêtes annuelles qui reflèteraient mieux ces évolutions et permettraient d’adapter les politiques économiques.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com