Tunisie: Mabrouk Korchid dément que l’IVD ait fait entrer 750 millions de dinars dans les caisses de l’Etat

L’ancien ministre des Domaines de l’Etat et des affaires foncières, Mabrouk Korchid a démenti que l’Instance pour la vérité et la dignité (IVD) ait fait entrer dans le trésor de l’Etat 750 millions de dinars en provenance des affaires de réconciliation dans le cadre de la justice transitionnelle.

Dans un post sur sa page Facebook, Mabrouk Korchid qui s’est abstenu de porter un jugement sur le travail de l’IVD, préférant en laisser le soin aux “raisonnables” et aux “historiens”, a indiqué qu’il ne s’agit que de simples promesses qui prendront beaucoup de temps avant de se concrétiser.

Il s’est défendu d’avoir servi d’obstacle en empêchant les hommes d’affaires de bénéficier du mécanisme de réconciliation et de verser l’argent dont il a grandement besoin l’Etat.

Adoptant un ton humoristique, Mabrouk Korchid a indiqué que les hommes d’affaires corrompus ne sont pas bousculés devant la porte de l’IVD pour s’absoudre de leurs pêchés et remplir les caisses de l’Etat.

Il a donné l’exemple d’un homme d’affaire qui a proposé 15 millions de dinars de versement pour solder les affaires de corruption dont il est accusé et qui lui avaient permis d’engranger des fonds conséquents.

Selon lui , c’est grâce à la Commission de réconciliation qu’il a présidé que les dossiers ont été  préparés par ses collaborateurs, ce qui a permis à l’IVD d’obtenir des sommes importantes à l’issue d’arbitrages, le tout grâce aux exigences de la Commission de multiplier les fonds proposés.

Concernant les dédommagements consentis par l’IVD aux victimes, Mabrouk Korchid a souligné la nécessité de connaître d’abord les victimes et d’identifier les bourreaux, précisant que c’est le fonds de compensation auquel l’Etat ne contribue pas qui dit prendre en charge le versement des compensations.

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com