Societe

Tunisie – Mahdia : Deux ans de prison pour des « casseurs de la révolution »

La chambre criminelle du tribunal de première instance de Mahdia a rendu, ce vendredi, son verdict concernant des actes de vandalisme commis lors de la révolution de 2011. Elle a condamné 4 jeunes de la localité de Boumerdes à deux ans de prison chacun, pour « vol qualifié », en rapport avec le saccage d’un magasin de la ville spécialisé dans le commerce des équipements électroménagers, le 24 janvier 2011.

Commentaires

Haut