Tunisie – Médias – Moez Ben Gharbia: “Travaillez… Laissez-nous travailler”!

Moez Ben Gharbia, animateur et producteur de la chaîne de télévision Attounisya, dans une déclaration à Express FM, a riposté aux attaques subies depuis un certain temps par la chaine.

Attounisya est, en effet, attaquée, dit-il par trois autres chaînes TV privées tunisiennes, à savoir, Nessma, Hannibal TV et TWT.

Ces chaines trouvent qu’Attounisya est une chaine « étrangère, à la limite illégale, qui transmet sans autorisation et qui leur fait de la concurrence déloyale ».

Les trois chaînes concurrentes vont très loin dans leur besogne, puisqu’elles réclament la suspension de la chaîne Attounisya.
Moez Gharbi affirme que cette guerre est sous-tendue par une lutte pour les contrats publicitaires. Mais il s’indigne que « ces chaînes, incapables de produire des programmes de qualité, font tout pour transférer la question devant la justice ». Il dit comprendre que ces offensives soient la rançon du succès, mais, quand même!
Quant aux autorisations d’émettre, Ben Gharbia se permet de se poser des questions sur les conditions obscures de l’obtention d’autorisations par les chaînes accusatrices. Il ajoute que dans les pays démocratiques, il n’y a pas lieu d’avoir une autorisation pour émettre.
Moez Ben Gharbia déclare qu’Attounisya gène par son succès. C’est pour ça qu’elle est l’unique chaine à être attaquée de la sorte, alors que plusieurs autres chaînes diffusent sans autorisations et émettent à partir de l’étranger à l’instar de Zitouna TV, Tounesna, Al Jenoubia… Mais de là, à utiliser tous les moyens pour la stopper, y compris, les coups en dessous de la ceinture (descente de la douane et emprisonnement de Sami Fehri), il trouve ça indigne des professionnels des médias.

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com