Politique

Tunisie: Mélenchon interpelle Béji Caïd Essebsi sur la sécurité de Hamma Hammami

Le leader de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon a écrit lundi une lettre au président Béji Caïd Essebsi dans laquelle il l’interpelle sur la sécurité du porte-parole du Front populaire , Hamma Hammami.

Mélenchon a également exprimé sa solidarité avec Radia Nasraoui qui observe une grève de la faim depuis 28 jours afin de trouver les éclaircissements nécessaires sur les raisons ayant poussé les autorités à alléger le dispositif de sécurité accordé au leader du Front populaire alors que le niveau de la menace à son encontre est toujours élevé.

Dans sa la lettre dans laquelle il appelle le président par “Si Béji” pour l’avoir connu avant d’avoir accédé à la magistrature suprême, Mélenchon explique sa motivation par “l’extrême admiration que m’a inspiré depuis son origine la nouvelle révolution tunisienne, pour vous adresser ce message”.

Le leader de la France Insoumise , rappelle au chef de l’Etat le danger qui menace toujours la vie de Hamma Hammami en évoquant le sort funeste de Chokri Belaid et Mohamed Brahmi “assassinés, comme vous le savez, sur le pas de leur porte”.

“Mais vous savez comme moi que l’un et l’autre seraient en vie si les autorités d’alors avaient assuré leur sécurité comme vous l’avez fait jusqu’à une date récente pour Hamma Hammami”, a écrit Mélenchon dans son message.

Concluant son message, Mélenchon a exhorté BCE en indiquant: “permettez que la sécurité de notre ami soit de nouveau garantie totalement, sous la responsabilité de votre propre garde comme ce fut le cas jusque là. Dans un tel domaine mieux vaut trop que pas assez, si le mal et le crime veulent s’avancer”.

Pour avoir accès à l’intégralité de la lettre de Jean-Luc Mélenchon suivre ce lien.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com