Politique

Tunisie: Menace de sanctions à l’encontre des ministres nidaistes restés dans le gouvernement

Le dirigeant du mouvement Nidaa Tounes, Abdelraouf Khamassi, a affirmé que les ministres nidaistes restés au gouvernement lors du remaniement l’ont fait en transgressant l’orientation générale du parti, assurant qu’ils doivent s’attendre à être sanctionnés.

Dans une interview publiée mercredi par le journal Assabah, Khamassi a qualifié le remaniement ministériel du gouvernement Youssef Chahed de “coup porté à la Constitution et de volonté de contourner la transition démocratique”.

Il a ajouté que ce qui s’est passé est en réalité un mépris clair des us politiques qui ternit l’expérience démocratique tunisienne naissante.

 

Commentaires

Haut