Tunisie: Menaces de torture et de viol contre les journalistes, instruction judiciaire contre un syndicaliste sécuritaire

Un syndicaliste sécuritaire qui a incité dernièrement dans un post sur sa page Facebook à “torturer et violer” les journalistes, fait l’objet ce vendredi 02 février 2018, d’une instruction judiciaire ordonnée par le ministère public de Sfax.

Ce post a suscité la colère des journalistes qui y ont vu une atteinte à leur intégrité physique et à la liberté de la presse, d’autant plus que le ministre de l’Intérieur, Lotfi Brahm a reconnu à demi-mots, que certains journalistes sont mis sur écoute téléphonique.

On rappelle que les journalistes ont observé ce vendredi une journée de colère au cours de laquelle ils ont porté le brassard rouge et organisé un rassemblement à l’appel du Syndicat national des journalistes tunisiens.

Leave a Comment

Cliquez pour s'abonner à nos notifications