Politique

Tunisie: Mieux vaut tard que jamais, Hichem Mechichi sort enfin du silence

Tunisie: Mieux vaut tard que jamais, Hichem Mechichi sort enfin du silence

Lors d’une réunion avec les hauts responsables sécuritaires à la Kasbah, ce mardi 19 janvier 2021, le chef du gouvernement est enfin sorti du silence et s’est exprimé concernant les récents actes de pillage et de vandalisme visant les propriétés privées et publiques, a fait savoir un communiqué.

« Ces actes de vandalisme n’ont aucun rapport avec les manifestations pacifiques, pas question de semer le chaos en Tunisie », a-t-il indiqué, soulignant que ces troubles nocturnes sont loin d’être innocents.

Le chef du gouvernement, en sa qualité de ministre de l’Intérieur par intérim, a par ailleurs salué les efforts des agents de sécurité « qui fournissent un double effort afin d’imposer la sécurité et l’ordre ».

“Nous ne traitons qu’avec les manifestants pacifiques en vue de trouver les solutions aux revendications des citoyens”, a indiqué le communiqué.

A titre de rappel, les docteurs au chômage observent depuis 7 mois un sit-in ouvert devant le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, pour revendiquer leur droit à l’emploi. Le 11 janvier 2021, huit docteurs ont entamé une grève de la faim ouverte. Une manifestation on ne peut plus pacifique, pourtant, les solutions n’ont toujours pas vu jour.

 

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut