Tunisie – Ministère de  santé : Ils ont mal évalué… Ils ont échoué… Ils ont cherché et trouvé le coupable idéal

La commission technique en charge du dossier du Covid au sein du ministère de la Santé s’est royalement plantée en rapport avec les mesures et le timing de la réouverture des frontières et de l’accueil des touristes et des tunisiens résidant à l’étranger. Les limites de leur plan ont été évidentes avant même sa mise en application.

Malgré toutes les mesures et les tests qu’ils ont instaurés, pas une journée ne passe sans que quelques cas de Covid + se déclarent dans les centres de quarantaine. Des patients porteurs du virus et qui ont très facilement pu passer à travers les mailles du système. Encore heureux qu’ils ont été détectés alors qu’ils étaient confinés dans les centres.

Or cette mesure de quarantaine va être abandonnée dès demain. Les tunisiens et les touristes venant de l’étranger seront invités à respecter les mesures de l’auto-confinement, chez eux pour les premiers, et à l’hôtel pour les seconds. Sachant que les tunisiens ont, depuis des mois déjà, montré qu’il ne faudrait surtout pas compter sur eux pour respecter ces mesures, de même que les touristes n’entendront certainement pas devoir payer des vacances pour les passer confinés dans un hôtel.

Du coup, on peut d’ores et déjà, imaginer l’importance des dégâts qu’il va y avoir, à cause des mauvais choix des autorités sanitaires et, surtout, parce qu’ils ont abandonné leurs convictions scientifiques pour être agréables aux politiques et aux financiers.

Néanmoins, il n’y a pas que nous qui devinons les cascades de catastrophes qu’il va y avoir… Il y a aussi, les gens du ministère de la Santé. Ne voulant, en aucun cas, être tenus pour responsables de leurs erreurs d’appréciation, ils ont cherché et trouvé le coupable idéal à qui ils vont faire porter le chapeau. Comme à chaque fois, ils ont cherché la solution de facilité et ils se sont dits, qu’il n’ y a pas mieux que de désigner le citoyen comme premier responsable de ce qui va arriver. Çà leur enlèverait une épine du pied, mais aussi, çà pourrait lui coller un sentiment de culpabilité qui pourrait l’empêcher de rouspéter quand les choses vont se gâter.

Ce choix du coupable a été révélé, ce mercredi par Mohamed Rabhi, le responsable de la quarantaine et du confinement au ministère de la Santé qui a pris les devants et assuré qu’il est très peu probable que le tunisien se conforme aux dispositions de l’auto confinement. Ce qui pourrait les mener à revenir au confinement total. Sachant pertinemment que ni eux ni le pays n’ont les moyens de se payer une deuxième manche de confinement global. Alors, çà sera la faute au tunisien et il devra assumer la totale responsabilité des mauvais choix des décideurs.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut