Tunisie – Mise au point à propos de l’augmentation des tarifications des actes médicaux dans les hôpitaux :

Contrairement à ce qui aurait pu être interprété de façon erronée par les lecteurs de Tunisienumerique, suite à la publication d’un précédent article, concernant l’augmentation des tarifications des actes médicaux dans les hôpitaux publics annoncée, aujourd’hui, par la ministre de la Santé par intérim, il est important de relever que cette augmentation ne concerne en rien les tarifications appliquées aux malades, mais, les taux de remboursement des actes et des journées d’hospitalisation par la CNAM, au profit des établissements hospitaliers.

En effet, et c’est tout à son honneur, la ministre de la Santé par intérim, Sonia Ben Cheikh a réussi, là où ses prédécesseurs ont failli, depuis voilà plus de dix ans, en négociant et en obtenant de la CNAM une augmentation de l’ordre de 10% des remboursements, par la caisse, des actes prodigués dans les hôpitaux publics. Sachant que les taux remboursés par la CNAM pour chaque acte ou pour toute hospitalisation étaient très bas et ne couvraient qu’une infime partie du coût réel de ces soins. Ce qui a contribué, de façon flagrante, à la détérioration de la situation financière des établissements de santé.

Après l’accord signé, ce jour, avec le ministre des Affaires sociales et le PDG de la CNAM, Sonia Ben Cheikh a réussi à arracher un meilleur remboursement des actes de soins, ce qui aura pour effet effet d’améliorer les conditions de travail dans les établissements de santé publics.

Quant aux patients, ils vont continuer à bénéficier, aux mêmes tarifs, chacun selon la nature de sa couverture sociale, des soins qui seront forcément de meilleure qualité, puisque mieux financés par la CNAM !

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com