Societe

Tunisie- Mohamed Salah Ben Aïssa: plusieurs lois sont devenues anticonstitutionnelles

Le ministre de la Justice a estimé qu’a la lumière de la nouvelle constitution, plusieurs lois devront être amendées voire même supprimés.

Intervenu, lundi, sur les ondes de Shems Fm, le ministre de la Justice, Mohamed Salah Ben Aïssa, a affirmé que l’article 230 du code pénal criminalisant l’homosexualité apparaît aux antipodes de la nouvelle constitution.

Le ministre de la Justice asouligné que la nouvelle constitution a été fondée sur la préservation de la dignité humaine, le respect de la vie privée soulignant qu’elle préserve les libertés individuelles.

Le ministre a concédé une atteinte à l’intégrité physique et une immixtion dans la privée soulignant que la principale entrave demeure l’article 230 qui énonce la criminalisation de l’homosexualité.

Mohamed Salah Ben Aïssa a jugé  que le législateur aura à s’atteler à l’amendement des lois devenues anticonstitutionnelles dont l’article 230 du code pénal.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut