Politique

Tunisie: Mohsen Marzouk demande au ministère des Affaires étrangères la convocation de l’ambassadeur turc

Le Secrétaire général du mouvement Machrou Tounes, Mohsen Marzouk a appelé le ministère des Affaires étrangères à convoquer l’ambassadeur de Turquie en Tunisie, dans le contexte des “menaces d’assassinat” qu’il a reçues et à publier des déclarations parlant de l’assassinat du président Kaïs Saïed, publié par un réfugié égyptien en Turquie affilié aux Frères musulmans”.

Marzouk a affirmé, dans une déclaration faite vendredi à l’agence de presse TAP, qu’il a été directement menacé d’assassinat par Imed Bhairi, de nationalité égyptienne et  réfugié en Turquie,  parrainé par les autorités et les renseignements turcs, dans le cadre de plans régionaux et d’ingérence dans les affaires des pays de la région.

Il a ajouté que la même personne, “avait auparavant colporté un” faux scénario, parlant de Marzouk et d’Abir Moussi, cheffe du Parti Destourien Libre, prévoyant d’assassiner le président de la République, Kaïs Saïed, avec le soutien des Émirats arabes unis et des autorités saoudiennes et d’essayer de changer le régime.”

Il a souligné que ces menaces et scénarios, qui ont touché sa personne et Abir Moussi, sont “fictifs”, rappelant que le président de la République avait annoncé sa volonté de changer le système de gouvernement en Tunisie depuis sa campagne présidentielle.

Marzouk a souligné la nécessité pour les autorités tunisiennes de ne pas garder le silence sur ces rumeurs dangereuses et de prendre des mesures pour protéger le prestige et la sécurité nationale de l’État, en particulier depuis qu’on parle d’un complot d’assassinat de Saïed qui affecte la sécurité de l’État et porte atteinte au chef de l’Etat Tunisien.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut