Tunisie : Moncef Marzouki, farouche opposant à la constitution dans sa version actuelle

Après avoir examiné avec un certain nombre de députés leurs requêtes quant aux lacunes qui subsistent sur le brouillon de la constitution, le président de la république, Moncef Marzouki a exprimé son  opposition à l’adoption du projet de la constitution dans sa version actuelle, a annoncé le député Ali Benchrifia.

Le président de la république a, par ailleurs, affirmé la volonté de plusieurs parties de trouver un compromis afin d’aboutir au consensus sur la nouvelle constitution.

Pour rappel, Moncef Marzouki s’est réuni,  mercredi, au palais de Carthage avec plusieurs députés qui ont signé une pétition où ils expriment leurs réserves sur le brouillon  de la constitution.

 

Commentaires

Haut