Tunisie – Nabil Karoui adresse de sa cellule, une lettre à Rached Ghannouchi

Le candidat au deuxième tour de la présidentielle, Nabil Karoui, actuellement emprisonné, a adressé, ce mardi, une lettre du fond de sa cellule à Rached Ghannouchi, président du parti islamiste Ennahdha. Il s’étonne au début de ce message du fait que Ghannouchi l’attaque en sa personne et à travers lui, les centaines de milliers d’électeurs qui ont voté pour lui et pour son parti. Karoui est aussi sidéré que le cheikh annonce ouvertement son soutien au candidat Kaïs Saïed.

Karoui a accusé Ghannouchi de mentir comme d’ habitude et d’avoir fait ces déclarations parcequ’il sait que lui, Nabil Karoui, ne s’alliera jamais ni à lui ni à Ennahdha, sur laquelle pèsent de lourdes suspicions de meurtres et d’assassinats politiques, ainsi que d’envois de jeunes tunisiens se faire tuer dans les zones de conflits.

Karoui a ajouté qu’il refusait de s’allier à eux et à leurs associés qui ont tout fait pour faire passer une loi qui l’exclue de la course aux élections si ce n’était la volonté de Feu BCE. Comme il les a accusés d’avoir abusé de leur appareil secret de justice parallèle pour le mettre en prison, croyant s’en débarrasser. Mais Karoui, rappelle à Ghannouchi que le peuple a dit son mot et a fait son choix. Il a ajouté qu’il refusait de s’allier avec ceux qui ont fait vivre aux tunisiens la pire époque de son histoire, avec la misère et la peur au ventre.

Karoui a conclu en ironisant sur le thème de campagne d’Ennahdha qui nie qu’elle est la principale cause de la misère des tunisiens et qui appelle à voter pour elle afin qu’elle leur fournisse la sécurité et l’aisance.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut