Politique

Tunisie- Nabil karoui : ” La séance plénière relative à l’amendement de la loi électorale est une atteinte grave au processus démocratique”

L’homme d’affaire et propriétaire de la chaîne télévisée Nesma Tv, Nabil Karoui a rendu public un communiqué ce mardi, 11 juin 2019, suite à la séance plénière relative à l’amendement de la loi électorale qui s’est déroulée ce matin à l’Assemblée des Représentants du Peuple qu’il a considéré comme un indicateur dangereux du retour clair de la dictature.

« Ce qui se passe aujourd’hui, sous la coupole de l’Assemblée des Représentants du Peuples (ARP), est une tentative frénétique du bloc parlementaire du Gouvernement, de son parti « TahyaTounes » et de ses alliés, d imposer le passage en force des amendements de la loi électorale » lit-on dans le communiqué.

Cette séance est selon Karoui, une atteinte grave au processus démocratique qui se traduit par :

  • La multiplication des tentatives d’inclure des amendements, taillés sur mesure qui visent l’exclusion de certains candidats, en les privant de leurs droits constitutionnels concernant les critères de candidature,  en dépit du démarrage du lancement du processus électoral. Ces amendements interviennent à 40 jours de la date de dépôt des listes électorales transgressant  toutes les conventions internationales ainsi que les normes démocratiques. Il s’agit là d’un acte prémédité qui vise un candidat bien précis.
  • La grande pression exercée sur l’ensemble des instances relevant du processus électoral. Des pressions qui ont commencé d’abord, par la non-publication des résultats des derniers sondages qui révèlent la faiblesse du gouvernement et de sa ceinture politique et la montée exceptionnelle du candidat Nabil Karoui
  • L’instauration d’un climat de tension au sein de l’Instance Supérieure Indépendante des Elections (ISIE), qui a réussi à inscrire plus d’un million et demi de nouveaux électeurs. C’est également une tentative visant à limiter les électeurs, à ceux des partis et d’exclure les candidats hors du système des partis classiques. Sans oublier l’exploitation de l’appareil de l’Etat et de ses ressources à des fins partisanes et la mainmise sur les médias.

Par conséquent, le propriétaire de la chaîne Nesma et futur candidat aux élections présidentielles a appelé le grand public ainsi que les forces démocrates et progressistes à « se lever contre cette tentative qui porte atteinte au processus électoral, en particulier et au processus démocratique, en général. »

Il a par ailleurs appelé toutes les forces vives du pays à exprimer leur indignation quant à cette tentative et de se préparer à défendre la démocratie naissante contre toutes les tentatives de retour à la dictature.»

 

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com