Societe

Tunisie: Nejem Gharsalli dément l’émission d’un mandat de dépôt en son encontre (actualisé)

L’ancien ministre de l’Intérieur et actuel ambassadeur de Tunisie au Maroc, a démenti vendredi 03 novembre 2017, faire l’objet d’un mandat de dépôt émis par le juge d’instruction du tribunal militaire.

“Je me trouve actuellement à mon domicile et je démens catégoriquement que le juge d’instruction militaire ait émis un mandat de dépôt à mon égard. J’ai comparu devant lui uniquement en tant que témoin pas plus et ensuite j’ai quitté et je suis présentement entouré des membres de ma famille”, a déclaré Nejem Gharsalli a radio Mosaïque Fm.

Des sources concordantes ont pourtant affirmé que le juge d’instruction a émis vendredi un mandat de dépôt contre Nejem Ghasalli mais que son immunité de magistrat a empêché son exécution.

Seul le Conseil suprême de la magistrature (CSM) est habilité à lever cette immunité, ont rappelé ces mêmes sources qui ajoutent que Nejem Gharselli a été relevé de ses fonctions comme ambassadeur de Tunisie au Maroc.

Nejem Gharsalli a été entendu par le juge du tribunal militaire dans l’affaire d’atteinte à la sûreté de l’Etat et intelligence avec une partie étrangère, dans laquelle sont arrêtés Chafik Jarraya et deux ex-hauts cadres du ministère de l’Intérieur.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut