Tunisie: Néji Jalloul met en garde contre les femmes revenant des foyers de tension

Le directeur de l’Institut tunisien des études stratégiques (ITES), Néji Jalloul, a affirmé jeudi lors d’une conférence de presse que 10% des Tunisiens revenant de foyers de tension sont des femmes, mettant en garde contre la gravité de cette situation.

Selon lui, le danger réside dans la facilité de leur intégration dans la famille, soulignant la nécessité de développer une stratégie tunisienne pour prévenir cette menace.

“Nous avons constaté qu’après les défaites de Daech, les femmes ont été utilisées comme combattantes, pour trouver les armes et collecter des fonds, mais aussi dans des opérations suicide”, a-t-il déclaré.

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com