Tunisie – Nos députés pensent qu’ils sont au Bardo pour faire de la figuration

Le correspondant de Tunisienumerique à l’ARP a voulu interroger un certain nombre de représentants du peuple, pour connaître leur avis, concernant la loi de finances de 2020, qu’ils s’apprêtaient à discuter en plénière.

Au moins dix de nos honorables députés ont été interviewés sur le sujet et nous tairons leur noms, par complaisance.

Les questions qui leur ont été posées étaient très simples, basiques, même. Ils devaient nous donner une idée sur :

  • Le taux de change du Dollar et de l’Euro, sur la base duquel le calcul du budget a été effectué.
  • Le prix de référence du baril de pétrole utilisé dans l’évaluation de ce budget.
  • La taille du déficit budgétaire de l’Etat, à la fin de l’exercice 2019.

Les réponses de nos honorables députés ont varié entre « je n’en ai aucune idée », à « je n’en suis pas sûr, mais je pense… », ou encore « Attendez, je crois que mon collègue pourra mieux vous répondre ».

En résumé, nous étions en face de représentants du peuple qui ont été élus pour défendre leurs concitoyens et qui se préparaient à discuter d’un sujet aussi important que le budget de l’Etat. Ils s’apprêtaient à le faire, sans avoir la moindre idée de ce qu’il contenait. Ce qui veut dire qu’ils n’avaient même pas pris la peine d’y jeter un coup d’œil, ne serait-ce que par curiosité.

Que vive la Tunisie et que vive la révolution qui a mis des éminences pareilles au service du peuple ! Au fait… Ils sont payés combien par mois ces députés pour faire de la figuration ?

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut