Societe

Tunisie: Noureddine Taboubi met en garde contre la situation sociale dans la fonction publique

Le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Noureddine Taboubi, a souligné que “la situation sociale dans la fonction publique se détériorait”, assurant qu'”il n’est pas possible de réformer l’administration tunisienne avec des salaires de 500 et 600 dinars”.

Il ajouté qu’il est déraisonnable de conserver les compétences dans l’administration avec un ingénieur qui gagne 1.300 dinars de salaire mensuel.

Taboubi a appelé mardi, à un réexamen du droit général dans la fonction publique en vue d’améliorer le niveau des salaires et de maintenir les compétences tunisiennes dans les établissements publics.

“Nous n’acceptons pas que les institutions financières internationales contrôlent les négociations sur les augmentations salariales dans la fonction publique”, a déclaré Taboubi, lors d’une réunion de travail au siège du ministère de l’Equipement.

 

Commentaires

Haut