Tunisie: Nouredine Bhiri en porte à faux

Tunisie: Nouredine Bhiri en porte à faux

Sommé de s’expliquer sur l’implication de Ali Harzi dans l’attentat du 11 septembre sur le consulat des Etats-Unis à Benghazi, Nouredine Bhiri, qui s’exprimait sur les ondes de Shems Fm ce matin, a tout rejeté en bloc et nié toutes les allégations selon les quelles Ali Harzi aurait été interrogé par les services du FBI à Tunis.

Le ministre de la justice à affirmé que Ali Harzi à été expulsé vers son pays d’origine après avoir été arrêté en Turquie ajoutant que le FBI à adressé une commission rogatoire aux autorités tunisiennes sur la base des dispositions énoncées dans les conventions internationales.

Démentant toute intervention dans cette affaire, il a réaffirmé le principe d’indépendance du ministère public, le dossier n’a été soumis ni au ministère de la justice, ni à celui des affaires étrangères, ni a celui de l’intérieur a-t-il défendu.

Rappelant que Ali Harzi jouissait toujours de la présomption d’innocence, il a insisté que la culpabilité ou l’innocence de Harzi n’était toujours pas démontrées.

 

 

 

 

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut