Société

Tunisie: Nouveaux soucis pour Adnene Mansar après l’enregistrement fuité

Tunisie: Nouveaux soucis pour Adnene Mansar après l’enregistrement fuité

Les autorités judiciaires tunisiennes ont décidé d’ouvrir une enquête à l’encontre du secrétaire général du parti Al-Irada, Adnen Mansar, à la suite de l’enregistrement fuité dans lequel il évoque que des jeunes proches du parti ont menacé de faire usage d’armes qu’ils détiennent en cas de fraude dans les élections présidentielles de 2014.

Le ministre de la Justice, Ghazi Jribi, a ordonné l’ouverture d’une enquête contre Mansar suite à ces déclarations, a annoncé le procureur général adjoint de la Cour d’appel de Tunis, Ali Guigua, cité par l’agence TAP.

De son côté, Mansar a estimé que l’enregistrement en question ne contient aucun élément l’incriminant ou incriminant le parti.

Adnene Mansar a clarifié la question pour Tunisienumérique, affirmant que cet enregistrement a été sorti hors de son contexte et représente un montage à partir de deux parties différentes.

Mansar a indiqué que le sujet est relatif à la campagne électorale de l’ancien président Marzouki et contient un appel et des conseils aux membres du parti d’adopter l’option démocratique et de ne pas glisser dans le cercle la violence.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut