Societe

Tunisie: Nuit relativement clame sans heurts ni violences

La tension est retombée jeudi soir après trois nuits de heurts entre pilleurs et forces de l’ordre, a indiqué  vendredi le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Khelifa Chibani.

Ainsi, à part quelques échauffourées à Douz dans le gouvernorat de Kébili, la nuit a été clame et s’est particularisée par la prise de conscience des citoyens qui ont décidé d’épauler les forces de l’ordre contre les casseurs.

En effet, dans plusieurs quartiers de Tunis, à l’instar de la cité Ettadhamen et Ibn Khaldoun, les citoyens ont décidé d’épauler les sécuritaires dans leur combat contre les fauteurs de troubles.

Il est devenu clair que les rassemblements nocturnes n’ont qu’un seul but, celui de piller et de se livrer à des actes de vandalisme afin de semer le désordre et le chaos.

On rappelle qu’au cours des trois nuits de violences ,  778 individus ont été arrêtés ainsi que 16 extrémistes islamistes ayant participé aux actes de pillages, selon le ministère de l’Intérieur.

Commentaires

Top 48h

Haut