Tunisie – On aimerait bien connaitre les circonstances du décès de la dame qui avait fait don de son rein à son mari

Toute la toile ne parle que de çà, depuis deux jours. Une dame, enseignante de son état, ayant décidé de faire don d’un de ses reins à son mari, insuffisant rénal et qui était sous dialyse, est décédée des suites de l’intervention du prélèvement de son rein.

Tout le monde parle de la générosité et de la grandeur de cœur de cette dame, qui se serait sacrifiée, pour que son mari puisse vivre pour leurs enfants.

Mais ce que personne ne dit, c’est que cette dame, certes au grand cœur, ne voulait nullement mourir pour que son mari vive. Elle a eu le courage et la générosité de lui faire don de son rein, pour pouvoir vivre avec lui et élever ensemble leurs enfants. Au lieu de cela, elle est décédée, parait-il, des suites de « complications ». Sans plus de précisions.

Il est notoire qu’on ne badine pas pas avec la santé des donneurs d’organes, pas plus qu’avec celle des bénéficiaires. Donc, cette dame a dû subir tous les examens et bilans imaginables, pour éliminer toute possibilité de complication et encore moins, de décès.

Au final,  au delà du geste de générosité de la défunte, il serait intéressant que le tunisien comprenne et sache pourquoi elle est morte, alors qu’elle devait subir une intervention très banale. Ce qui l’avait, certainement, encouragée à franchir le pas et tenter d’améliorer la qualité de vie de son mari. Car il est, effectivement harassant et usant de devoir subir des séances de dialyse, de façon continuelle, un jour sur deux, avec toutes les complications et  désagréments qui en découlent.

Si une enquête a été faite, il serait intéressant d’en connaitre les résultats. Sinon, il serait, peut-être opportun d’en diligenter une.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com