Tunisie – On peut, tout de même, se féliciter pour trois raisons

Après la journée mémorable du jeudi 27 juin, le tunisien est en droit, malgré tout, de se féliciter pour au moins trois causes.

La première, est que le président Béji Caïed Essebsi s’en soit sorti et qu’il a pu dépasser un cap aussi difficile pour lui que pour tous les tunisiens. En effet, quoi qu’on en dise, quoi qu’on puisse penser de lui et de ses actions, Béji Caïed Essebsi demeure un garant de stabilité pour le pays et pour les citoyens. On ne sait pas pourquoi, ni comment, mais c’est comme çà. Il suffisait de regarder, hier, tous les tunisiens accrochés à leurs portables à la recherche de la moindre information relative à sa santé, à la recherche d’une confirmation, dans l’espoir d’un démenti… Tous les tunisiens étaient  paniqués, le nœud à l’estomac, terrifiés à l’idée de perdre un être cher, un père…

La deuxième raison de se féliciter, ce sont les compétences tunisiennes, notamment les médicales à l’hôpital militaire et ailleurs, entre les mains expertes desquels, BCE a confié son sort, sûr de leur maitrise et de leur savoir faire. Alors que tout autre chef d’Etat aurait demandé à faire chauffer les réacteurs de son Jet, pour aller se faire soigner en Europe. Nous pouvons non seulement, nous féliciter de leur professionalisme, mais aussi leur êtret reconnaissants d’avoir préserver la santé du président.

La troisième raison de nous féliciter, concerne cette folle rumeur qui a soufflé sur le pays, comme une déclaration de guerre, ou on ne sait quel autre cataclysme. Elle a été bénéfique, dans la mesure où elle a mis à nu plusieurs personnalités, que les tunisiens ont pu voir sous leur vraie image. Celle d’opportunistes sans scrupules, prêts à vendre père et mère pour leurs propres intérêts. Rares ont été les personnalités qui ont su garder la tête froide et qui se sont, davantage, inquiétés pour le pays que pour leurs personnes, au cas où le malheur tant redouté serait arrivé.

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com