news

Tunisie – Où va-t-on et dans quel abîme nous sommes en train de tomber ?

Tunisie – Où va-t-on et dans quel abîme nous sommes en train de tomber ?

Rien ne va plus en Tunisie !

Sur le plan social, la situation est on ne peut plus tendue. On assiste à des protestations dans pratiquement toutes les grandes villes du pays. Des protestations menées par des jeunes désespérés, en quête de travail, de vie décente. Les chômeurs râlent pour revendiquer un travail… Les fonctionnaires râlent car ils n’arrivent plus à joindre les deux bouts… Les retraités râlent en se sentant laissés pour compte, et en constatant que leurs maigres pensions n’arrivent plus à les nourrir, vu la cherté de la vie…

Les prix flambent, devant une inaction totale des services de contrôle et de répression de l’Etat. Les marchés sont inondés plus que jamais par les produits de contrebande ou du marché parallèle, si ce ne sont pas des produits de nos « frères » turcs.

La maladie est en train de ronger la population et de trucider à tout va. La Covid fait des ravages et tue chaque jour un peu plus de tunisiens, désarmés et abandonnés à leur sort par un super ministre de la Santé qui doit commencer à se demander ce qu’il est en train de faire là où on a décidé de le mettre. Mais, en plus du coronavirus, on meurt de plus en plus par les autres maladies qui sont devenues orphelines, puisque les lumières qui veillent à la santé des tunisiens sont occupées ailleurs et que les malades n’osent plus aller consulter dans les structures sanitaires de peur d’attraper la Covid.

Si, par miracle, on arrive à survivre à la Covid et aux autres maladies, il ne faut pas désespérer, puisqu’on a de très grandes chances de finir dans une bouche d’égout ou poignardé par un pauvre diable ou écrasé dans l’accident d’un quelconque bus.

Face à ce tableau d’apocalypse, il y a des faits qui augmentent encore plus la souffrance des tunisiens. C’est quand ils voient leur élite, leur crème de politiciens, en train de s’entretuer pour des futilités, au lieu d’essayer de trouver des solutions aux problèmes de leurs électeurs. Ou quand ils voient que leur gouvernement demeure désespérément inerte face à cette situation. Quand il arrive à quelques ministres de sortir de leur léthargie, ils ne manquent jamais de faire des bêtises. Ils en sont même venus à encourager, probablement sans s’en rendre compte, les protestataires de tous bords, à s’organiser en coordinations pour bloquer chacun la vanne qu’il a à portée de main.

Pour quand le matin? Puissions-nous nous réveiller et nous rendre compte qu’il s’agissait d’un cauchemar !

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut