Tech & Net

Tunisie : partenariat entre le ministère des Technologies et la FTPD à hauteur de 5 million de dinars

Le 8 mars 2017, une convention de partenariat a été signée entre le ministère des Technologies de la Communication et de l’Economie Numérique et la FTPD (Fondation Tunisie Pour le Développement), dans le but de promouvoir le projet ambitieux de « Smart Tunisia » à l’échelle internationale.

La convention permettra un financement à hauteur de 5 millions de dinars (de la part du ministère), sur une durée de 5 ans. Une partie du budget sera par ailleurs destinée à appuyer la participation tunisienne aux manifestations internationales dans le domaine des hautes technologies.

Badreddine Ouali, président de la Fondation Tunisie Pour le Développement, a indiqué dans une déclaration à la TAP que Smart Tunisia est un projet qui mérite d’être soutenu, il vise en effet à créer 50.000 emplois dans l’espace de 5 ans et réaliser des profits de 2 milliards de dinars.

Anouar Maârouf, ministre des Technologies de la Communication et de l’Économie Numérique, a affirmé que Smart Tunisia marque une révolution dans le domaine de l’économie numérique en Tunisie, attirant l’intérêt de plusieurs décideurs.

De son côté, le directeur exécutif de Smart Tunisia, Ilyes Jribi, a souligné l’importance du projet dans la promotion de la Tunisie en tant que destination de choix de l’économie du futur, basée sur les technologies de pointe, et capable d’attirer de grands investissements étrangers. D’ailleurs, il a indiqué qu’une vingtaine de conventions ont été signées avec des entreprises internationales, elles généreront ensemble 4500 postes d’emplois. Aussi, des négociations sont en cours pour parvenir à implanter des filiales d’entreprises de renommé à l’échelle international pour renforcer l’activité numérique en Tunisie.

Dans ce contexte, deux accords seront conclus avant la fin du mois avec deux de ces grandes entreprises, l’un permettra la création de 350 emplois, l’autre de 1000. A noter que ces sociétés affichent un chiffre d’affaire de plus d’un milliard de dollars et emploient 15.000 collaborateurs à travers le monde.

Rappelons que la création de la FTPD remonte au troisième trimestre de 2016, et que la fondation compte de grandes personnalités françaises qui soutiennent la Tunisie, à l’instar de Jean-Pierre Raffarin, ex-premier ministre français et Serge Degallaix, ancien ambassadeur de France en Tunisie, en plus d’hommes d’affaires tunisiens résidents à l’étranger.

Serge Degallaix a d’ailleurs évoqué sa foi en le potentiel tunisien et les compétences locales tout en insistant sur l’importance du secteur des nouvelles technologies de l’information et de la communication en tant que pilier de l’économie moderne.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut