Tunisie: “Pas de coupures d’électricité ce week-end”, selon la STEG

La Société tunisienne d’électricité et de gaz (STEG) garantira la fourniture d’électricité dans les différentes régions du pays, malgré la hausse prévue au cours du week-end.

«Il n’existe aucun risque de coupures d’électricité dans la mesure ou la demande enregistre une baisse au cours des journées de samedi et dimanche, jours de congé pour la plupart des administrations, des entreprises publiques et privées, des institutions financières et bancaires », a déclaré, vendredi 27 juillet 2012, Habib Ben Jemaa, directeur du Centre national des mouvements d’énergie, relevant de la STEG.

Le responsable a précisé que la pointe de la consommation d’électricité se situe dans l’intervalle 11h30 -14h30, figurant dans les horaires administratifs, et que près d’un tiers de la consommation électrique concerne la climatisation.

Et de rappeler que le pic de la consommation électrique pour cette année enregistré, le 11 juillet 2012, a atteint 3353 Mégawatts Mw.

Dans le même contexte, il a expliqué que les coupures d’électricité suivent un « plan de délestage préétabli ».

L’objectif est de sécuriser la stabilité du réseau en diminuant la pression électrique, sans pour autant risquer une coupure sur les services vitaux, dont notamment les hôpitaux, les casernes, et encore le réseau de la Sonede (Société nationale d’exploitation et de distribution des eaux), a-t-il expliqué.

«En cas d’une hausse de la consommation dépassant la production électrique, les services de la STEG procèdent à des coupures d’électricité des foyers dans des régions variées, tout en veillant à ce qu’elles (coupures) ne dépassent pas une moyenne d’une demi-heure », a-t-il précisé.

Evoquant les coupures d’électricité qui ont eu lieu les 9 et 11 juillet 2012, il a fait savoir qu’elles ont été causées par le déclenchement d’une panne dans trois centrales (Ariana, Sousse et Thyna /gouvernorat de Sfax/), qui représentent une capacité de production globale de 330 Mw, outre la hausse des températures enregistrée durant la même période et qui a causé un accroissement de la demande en électricité.

Ben Jemaa a insisté, dans ce cadre, sur l’impératif de sensibiliser les citoyens, quant à l’importance de rationaliser au mieux sa consommation électrique, en évitant notamment l’usage excessif d’appareils énergivore (fours électriques…) durant les heures de pointe.

Il a par ailleurs annoncé que le parc de production électrique sera renforcé à partir de l’année prochaine (2013) par l’exploitation d’un cycle combiné d’une capacité de 400 Mw (Sousse).

Deux autres cycles, d’une capacité de 400 Mw chacun, seront opérationnels à partir de 2015 à Sousse et en 2016 à Bizerte.

Source: TAP

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com