Tunisie – Pas la peine de polémiquer : Youssef Chahed ne va pas, et ne peut pas démissionner

Suite à l’annonce par le chef du gouvernement, Youssef Chahed de son intention de déposer, demain, sa candidature aux présidentielles, la polémique a commencé à enfler, alimentée par certaines parties, pas tout à fait désintéressées , voulant savoir s’il allait démissionner ou pas de la présidence du gouvernement pour se consacrer à sa campagne électorale.

Selon des sources proches du chef du gouvernement, il semblerait que toute cette polémique serait vaine, vu que Youssef Chahed ne va ni démissionner ni quitter la Kasbah. Il a, au moins, deux bonnes raisons pour adopter cette décision.

La première c’est qu’il dit ne pas pouvoir se permettre de créer le vide à la tête de l’exécutif, en cette période critique et qu’il se sentait dans l’obligation morale de continuer à s’acquitter de son rôle, quitte à réduire le temps alloué à sa campagne électorale. Pour lui, c’est une question de priorités.

La deuxième, c’est que selon la loi, Chahed ne peut pas quitter la Kasbah, car il devrait soit démissionner, signifiant la démission automatique de tout le gouvernement, ce qui est, absolument, hors de question en ce moment. Soit, alors, il devrait déléguer ses pouvoirs à un de ses ministres. Et là, aussi c’est constitutionnellement impossible, car la Constitution énumère les conditions dans lesquelles le chef du gouvernement peut déléguer ses pouvoirs et le fait de se consacrer à une campagne électorale n’y figure pas. Ce qui ne lui laisse que le choix de continuer sa mission, bien qu’il soit conscient que cela se fera au détriment de sa campagne électorale.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com