Societe

Tunisie: Perquisition dans des entrepôt d’œufs, le ministère du Commerce se défend de faire du “buzz ou du populisme”

Le ministère du Commerce s’est défendu mercredi contre les accusations du président de l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP) Abdemajid Zar, de s’adonner au “buzz et au populisme” lors de perquisitions d’entrepôts où étaient stockés d’importantes quantités d’œufs .

La directrice de la compétition économique, Karima Hammami, a expliqué que les procédures suivies lors de la perquisition des magasins d’œufs dimanche dernier étaient saines, soulignant que le ministère ne se livre pas au populisme ni au buzz.

Elle a indiqué que les quantités d’œufs saisies sont des œufs frais qui n’étaient pas stockés pour le mois de Ramadan, ce qui indique que les intervenant voulaient spéculer sur le produit.

En ce qui concerne le raid nocturne, elle a déclaré que la loi autorisait les services du ministère du Commerce à pénétrer dans tous les espaces pendant les heures de travail et en dehors des heures de travail après avoir obtenu une autorisation de la justice.

Elle a souligné que l’argument soutenant que le coût de production d’un œuf était de 207 millimes n’était pas fondé. Elle a ajouté que cette logique vise à justifier une augmentation du prix de vente.

La responsable a souligné que le ministère du Commerce ne restera pas inactif face aux tentative de monopole.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut