Societe

Tunisie [Photos] : Grève ouverte des boutiques du prêt-à-porter : l’étalage anarchique devient insupportable

Lundi le 17 avril 2017, le secteur des commerçants du tissu et du prêt-à-porter a entamé une grève ouverte dans trois gouvernorats différents qui sont Tunis, Sousse et Sfax.

En parallèle, plusieurs propriétaires des boutiques ont effectué un rassemblement protestataire à la place de la Kasbah munis de pancartes avec des slogans du genre « Les vendeurs sont menacés de chômage », « Soutenir des commerçants est un soutien à la main d’œuvre », « La solution à l’étalage anarchique est l’application de la loi », etc. Ils ont de même réclamé une solution définitive à l’occupation des trottoirs par les marchants ambulants pour préserver l’esthétique de la ville et l’intérêt du citoyen.

De son côté, le président de la Chambre Nationale du commerce en détails et du prêt-à-porter Mohsen Ben Sassi a dénoncé l’étalage anarchique dans des endroits clés du centre-ville de Tunis où il y a une concentration de boutiques (à l’instar de la rue Charles De Gaulle, Espagne, Avenue de France, etc.) en appelant à l’application de la loi et l’activation des accords signés avec le gouvernorat de Tunis et le Ministère du Commerce.

Notons que Ben Sassi a qualifié la situation actuelle de « catastrophique » surtout que les espaces préparés pour les marchants ambulants sont prêts depuis six mois sans qu’ils ne soient occupés.

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut