Société

Tunisie [photos] : Via des affiches collées partout à Tunis, le parti Ettahrir appelle à «annoncer la mort de la démocratie et d’établir le Califat »

Depuis l’après-midi du 15 mars 2017, des dizaines d’affiches ont été collées à des endroits stratégiques de la capitale, à proximité des stations des métros, signé Parti Ettahrir.

Sur ces affiches, le message du parti est clair. Il déclare « que le Califat est le seul système politique dans l’Islam », qu’il s’agit «d’un devoir au même titre que la prière ou la zakat », que « le Sultan  est pour la nation le garant de l’application de la sharia », c’est « le seul système politique en mesure de sortir l’humain de l’esclavage des humains à l’adulation de Dieu ».

Le ton prend un rythme ascendant, pour aboutir à ce dernier message, aussi catégorique que tranchant, qui dévoile simplement tout l’extrémisme des partisans du parti Ettahrir : « Il est temps d’annoncer  la mort de la démocratie et de l’enterrer, d’établir l’état du Califat, qui libérera l’humanité de la persécution de la démocratie ».

Si la démocratie transitionnelle tunisienne et les autorités qui la représentent tolèrent au nom de la démocratie l’existence de telles affiches, accessibles à tous le monde dans la rue, il ne faut pas s’étonner de voir l’extrémisme se propager, ou prétendre encore combattre le terrorisme par tous les moyens, alors qu’on continue à laisser des partis comme Ettahrir coller tranquillement leurs affiches et réclamer l’application du même système de Califat de Daech en Tunisie.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut