Economie

Tunisie [photos+vidéo]: Lancement du projet “Smart City Bizerte”

Mercredi le 26 Avril, 2017, une conférence de presse s’est tenue pour annoncer le lancement du projet exhaustif Smart City Bizerte avec le slogan de «Bizerte ville de l’énergie durable. »

Lors de cet évènement, plusieurs  personnalités ont été présentes à l’instar de Mehdi Ben Gharbia, porte-parole du gouvernement, Riad Mouakher, ministre de l’Environnement et du développement local, Wided Bouchamoui, présidente de l’UTICA en plus de quelques députés et un nombre important d’hommes d’affaires.

L’événement est considéré comme un projet pionnier et exhaustif qui vise à transformer Bizerte en la première ville intelligente en Afrique, à l’initiative de 2050 Association de Bizerte, via l’annonce d’une série de projets et d’investissements dans la région dans le domaine des énergies renouvelables.

Dans ce contexte, Mehdi Ben Gharbia a déclaré que le Projet Smart Bizerte, est une initiative de la société civile, qui a proposé une vision de sa ville au futur et que les institutions gouvernementales ont interagi avec cette initiative dans une logique de décentralisation et de renforcement de la gouvernance locale.

Ben Gharbia a ajouté que la démocratie de nos jours comporte l’encouragement des jeunes et des initiatives citoyennes dans la création d’un nouveau modèle de développent, en assurant que cette interaction avec les membres de la société civile et leurs propositions font parti du rôle de l’Etat.

Pour sa part, Riad Mouakher, ministre du Développement local et de l’environnement a indiqué que le programme Smart Bizerte figure dans le plan quinquennal sur les villes durables d’ici 2050, en soulignant que les problèmes auxquels le pays fait face actuellement dans de nombreux domaines ne devraient pas empêcher la société tunisienne et le gouvernement d’avoir une vision sur le long terme et planifier pour l’avenir.

Dans le même contexte, Mohamed Gouider a assuré que le projet « Bizerte Smart City » repose principalement sur les habitants de la région sur tous les plans, en notant que ce projet inscrit dans le plan quinquennal 2016-2020, comprend le développement durable et la désinfection du lac de Bizerte en plus de nombreux autres projets pour faire de Bizerte une ville où la qualité de vie est particulièrement bonne grâce à un environnement entretenu et un développement durable.

En marge du séminaire,  « Tunisie numérique » a rencontré M. Nour Allah Toumi, représentant de la société «Atos France ».  Ce dernier a confirmé que la société « Atos » est prête à lancer un certain nombre de projets en Tunisie dans le cadre de l’initiative « Smart Bizerte », soulignant que l’idée de ce projet doit s’inspirer d’idées et de projets dans les villes intelligentes dans le monde à l’instar de la ville française de « Grenoble », mettre en place des dispositifs innovants dans le domaine des technologies de pointe tels que des caméras de surveillance et de sécurité qui aident à surveiller certaines zones sensibles et identifier ses visiteurs.

Toumi a enfin affirmé qu’il s’est déplacé spécialement de France pour assister à la conférence et que si « le gouvernement facilite les conditions pour l’implantation des entreprises, beaucoup d’hommes d’affaires étrangers pourraient mettre en œuvre plusieurs projets dans la ville de Bizerte. »

Pour rappel, l’évènement de Bizerte City Smart se poursuivra jeudi le 27 Avril 2017 avec la participation d’hommes d’affaires de nombreux pays ainsi que des représentants de la société civile.

 

 

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com