Economie

Tunisie [photos+vidéo] : Partenariat germano-tunisien pour former 700 jeunes et financer 25 petits projets

Le 30 décembre 2016, une conférence de presse s’est tenue au Majestic Hotel organisée par l’association tunisienne Nour Elhayet en partenariat avec l’Organisation Non Gouvernementale Allemande « Vision Hope International ».

En effet, financé par le ministère fédéral de la coopération économique et du développement en Allemagne, la conférence a eu lieu pour faire connaitre un projet ambitieux qui concerne les jeunes du Grand-Tunis (Airana, Manouba, Tunis, Ben Arous).

59

Dans ce contexte, Matthias Leibbrand, Président de l’ONG Allemande Vision Hope International  a exprimé sa joie et sa satisfaction quant au déroulement du partenariat en soulignant qu’il se poursuivra durant deux ans (jusqu’en 2018) bénéficiant de 200 000 euros. Il a de même confié à Tunisie Numérique que son objectif principal de cette initiative est de permettre à la jeunesse tunisienne de se développer,  d’avoir un appui afin de sortir de la marginalisation et enfin de s’ouvrir à de nouvelles perspectives.

Leibbrand a ajouté qu’il est impératif d’intégrer les jeunes dans l’activité sociale et économique et de les former à prendre l’initiative. Dans ce cadre, 700 jeunes ont été sélectionnés pour bénéficier d’une formation exhaustive dans plusieurs domaines assurée par des formateurs professionnels. L’âge de ces jeunes va de 15 à 20 ans et parmi eux, 25 auront des subventions pour monter leurs propres petits projets tout en étant encadrés efficacement.

58

De son côté, Mourad Bensdira, président de l’association Nour Elhayet, a expliqué le rôle de son association dans la mise en œuvre de ce programme via l’exécution de 140 actions sociales variées (campagnes de plantation d’arbres, de nettoyage, tables rondes, débats ouverts, etc.). Par ailleurs, il a insisté sur l’importance de la collaboration et du travail collectif susceptible d’améliorer les performances des jeunes et de leur ouvrir de nouvelles perspectives.

Notons enfin que des maisons de jeunes et des membres de la société civile offriront leur contribution dans ce projet qui a déjà été lancé dans d’autres pays arabes dont récemment le Yémen.

65

Commentaires

Haut