Tunisie – Polémique autour de la visite annulée de Marzouki à la bande de Gaza

La visite prévue du président provisoire de la république, Moncef Marzouki à la bande de Gaza, a suscité toutes les polémiques.

L’annonce de cette visite a, en effet, indisposé l’autorité palestinienne. Mahmoud Abbes en a discuté dans un entretien avec Marzouki, en marge du sommet de l’Union Africaine. Il a dû expliquer au président tunisien la portée d’une telle visite qui ne risque pas d’arranger les choses dans le sens d’une hypothétique réconciliation entre l’autorité palestinienne et le mouvement Hamas.

Ces propos ont, apparemment, convaincu Marzouki, qui a décidé de reporter sa visite jusqu’à la formation du prochain gouvernement palestinien prévue pour le mois de mars prochain.

En Tunisie, aussi, cette visite a suscité une polémique, dans le sens ou elle allait coïncider avec la commémoration des martyrs de Sakiet Sidi Youssef, le 8 février. L’absence du président aurait été expliquée par une prise de distance de sa part vis-à-vis de l’Algérie voisine.

Par ailleurs, les mauvaises langues commençaient à expliquer ce refus d’aller à Sakiet Sidi Youssef, par le fait que c’est la région d’origine de l’ex conseiller à la présidence  Ayoub Messaoudi, qui a été condamné à cause d’une prise de bec avec l’institution de l’armée, alors qu’il prenait parti avec la présidence. Marzouki redouterait, d’après certains, “d’affronter” les habitants de cette ville, qui lui reprocheraient d’avoir lâché Messaoudi, et risqueraient, par conséquent, de mal l’accueillir.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut