Tunisie : Pourquoi les prix d’huile d’olive sont-ils toujours en hausse ?

o

Bien que la Tunisie soit le quatrième producteur mondial et le deuxième exportateur pour l’Union Européenne, les prix de l’huile demeurent élevés, surtout en comparaison avec le pouvoir d’achat du tunisien.

En effet, en décembre 2015, les prix ont varié entre 0.850 et 1.350 dt pour le kilo contre 0.730 et 1.130 durant la saison qui a précédé.

Cela est dû à plusieurs facteurs à l’instar de la baisse de la production comparé à 2014/2015 (340 mille tonnes), une saison exceptionnelle qui a placé la Tunisie en tête des exportateurs mondiaux d’huile d’olive.

Cette année, la campagne nationale d’huile d’olive a estimé la production nationale à 100 mille tonnes, soit en baisse de plus de 55% par rapport à la moyenne annuelle nationale estimée à 180 mille tonnes.

Cette baisse est due essentiellement à la sécheresse et selon Chokri Bayoudh, le PDG de l’Office national de l’huile, 80% de la production nationale provient du secteur irrigué. Cette dernière a démarré en novembre et s’achèvera vers la fin du mois en cours. Ces faits sont un premier facteur à l’origine des hausses des prix.

Par ailleurs, l’augmentation de l’exportation a atteint les 80% de la totalité de la production nationale, un fait supplémentaire qui a directement influé sur les prix de l’huile sur le marché local, affectant le consommateur tunisien.

Toutefois, le taux d’exportation d’huile d’olive conditionnée à été multiplié par dix durant les dix dernières années, pour passer de 2 mille à 20 mille tonnes.

Notons enfin que de manière générale, la production destinée en grande partie à l’exportation limite toute possibilité de baisser les prix dans le marché local, empêchant le consommateur tunisien de profiter d’un prix avantageux.

Commentaires

Haut