Société

Tunisie – Le premier à afficher son désaccord avec les arrestations dans le milieu des affaires

Tunisie – Le premier à afficher son désaccord avec les arrestations dans le milieu des affaires

Certaines parties ont applaudi les arrestations et l’opération coup de poing décidée par le chef du gouvernement, Youssef Chahed. D’autres ont préféré garder le silence en attendant que çà se précise. D’autres, encore auront préféré se taire et mettre un bémol à leur habituelle cacophonie, en priant, probablement, en secret que çà ne les éclabousse pas…

Ceux qui ne sont pas d’accord avec cette campagne, soit parce qu’elle risque de les atteindre, directement ou par ricochet, soit parce qu’elle va à l’encontre de leurs desseins, soit, aussi, parce qu’elle les contrarie en les privant de leur cheval de bataille… Tous ceux-ci ont préféré garder le silence, et se ronger les freins. Tous… Sauf, pour le moment, un, et qui est Adnene Mansar, le compagnon de Moncef Marzouki. Il a été le premier à réagir à cette campagne et à l’attaquer, sans que l’on sache à quelle catégorie de ceux qu’on vient de citer, il appartenait.

Mansar a, en effet, et fidèle à sa réputation, osé réagir à cette campagne d’arrestations, sur sa page officielle facebook, en la critiquant ouvertement, en la qualifiant de contraire à la constitution, et en allant jusqu’à demander des comptes au gouvernement, par rapport à cette action, qu’il assimile à une séquestration illégale de personnes.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut