Societe

Tunisie: Prêt allemand conditionnant une hausse du tarif de l’eau, la Commission des finances de l’ARP demande des explications

La Commission des finances, du développement et de la planification de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) a examiné mercredi, un certain nombre de lois et de conventions et a décidé de transmettre certaines d’entre elles à la session plénière, tout en rejetant un projet de loi instituant une augmentation du prix de l’eau et de l’assainissement comme condition d’un prêt allemand.

Mohamed Ben Salem, député membre de la Commission a affirmé que le projet de loi concerne un accord de prêt entre la Tunisie et la Fondation allemande pour les crédits à la reconstruction, doté de 100 millions d’euros (340 millions de dinars), destiné à financer le programme de réforme du secteur de l’eau et requière de mettre en œuvre 13 réformes dont l’augmentation de la tarification de l’eau potable de 150 millimes par mètre cube et des frais d’assainissement de 8%.

Ben Salem a affirmé que l’élément inclus dans l’accord de prêt affectait la souveraineté nationale tunisienne et la réputation du pays, soulignant que la préservation de la richesse nationale en eau par l’augmentation de son prix, restait une décision nationale où aucune partie étrangère n’est autorisée à intervenir.

Dans le même contexte, Ben Salem a indiqué que la Commission des finances convoquera le ministre de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche, Samir Taieb et le ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, Zied Ladari pour les entendre à ce sujet.

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com