Enseignement

Tunisie: Prison ferme pour les propriétaires des jardins d’enfants anarchiques, selon un projet de loi

Un projet de loi organisant les crèches et les jardins d’enfants est en cours d’examen par l’Assemblée des représentants du peuple (ARP). Cette loi propose une sanction contre les propriétaires de jardins d’enfants anarchiques pouvant atteindre un an de prison.

La présidente de la Commission de la santé et des affaires sociales, Selon Souhail Alouini a indiqué dans une déclaration à radio Mosaïque Fm que l’examen de ce projet s’est achevé en attendant son adoption.

pour sa part, la ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfance a affirmé , selon la même que le projet de loi a permis de partager les missions entre son ministère et le ministère de l’Education concernant les crèches et les classes préparatoires.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut